Octobre

Je voudrais dire encore un mot à l'adresse des oreilles exquises :

ce que, quant à moi, je demande véritablement à la musique.

Qu'elle soit de belle humeur, désinvolte, tendre et profonde comme un après-midi d'octobre.

Ecce homo (1888) 

Friedrich Wilhelm Nietzsche