Granada

Artiste: 
Silvia Peréz Cruz ; Raül Fernandez Miro

Une voix et un instrument à cordes, pour relire en duo un répertoire hétérogène mêlant les langues, les styles et les époques : le songbook arty de Silvia Pérez Cruz, jeune chanteuse ibérique de caractère est ici accompagnée par le guitariste Raül Fernández Miró, compatriote venu de la scène indé. Entre le chant naturaliste de la Catalane, dont les envolées vocales se noient dans des mers de réverbération, et les ambiances électrifiées de Miró, la romance est rock'n'roll. La première, voix tour à tour gracile et véhémente, relit les protest songs de l'ère franquiste ou invoque un duende ténébreux dans les pas d'Enrique Morente, mais chante aussi L'hymne à l'amour d'Edith Piaf et joue la suavité sur un classique américain des fifties. Le second alterne nuages magnétiques et distorsion expérimentale, revisite Schumann à la guitare acoustique, puis électrique.